Choisissez votre langue :

Stella Doradus
Blog

La puissance d’émission d’un téléphone portable : petites explications.

La technologie du mobile passe fréquemment par des controverses médicales concernant la puissance des ondes électromagnétiques qui sont nécessaires pour le transfert des données par onde. Sans vouloir trancher un débat qui concerne plus les chercheurs, voici un petit article qui explique simplement et techniquement ce qu’est la puissance d’émission appliquée à un téléphone portable.

Les téléphones portables sont en fait des récepteur/émetteur radios qui échangent des données via des ondes avec les antennes-relais installées à travers le territoire. Ces ondes ont une fréquence qui varie en fonction de la technologie utilisée :

  • 900 ou 1800 MHz pour le réseau GSM (c’est-à-dire la 2G) ;
  • 2100 MHz pour le réseau UMTS (c’est-à-dire la 3G) ;
  • 800 MHz ou 2,6 GHz pour le réseau LTE (c’est-à-dire la 4G)
  • 2400 MHz pour le réseau Wifi et Bluetooth.

Les études sur la physique des ondes montrent que les effets des ondes électromagnétiques (ondes associées à un photon) varient en fonction de leur fréquence. Plus la fréquence d’une onde est élevée plus elle a d’effet. Ainsi, il apparait légitime de fixer des limites de puissance de transmission pour ces ondes en fonction du réseau puisqu’elles sont au plus près des lieux de vie. Par exemple, les limites sont de :

  • 2 W pour le réseau GSM 900 MHz ;
  • 1 W pour le réseau GSM 1800 MHz ;
  • 0,125 W pour le réseau UMTS 2100 MHz ;
  • 0,1 W pour le réseau Wifi.

Les téléphones portables adaptent automatiquement leur puissance d’émission en fonction des conditions de réception. Pour le réseau GSM et UMTS, le téléphone émet d’abord au maximum, puis régule fréquemment sa puissance (16 fois / seconde au maximum pour le réseau classique GSM contre 1500 fois / seconde pour le réseau UMTS (3G)). La différence vient aussi du fait que le réseau GSM est un réseau pulsé (voir ci-dessous) contrairement au réseau 3G.

GSM signal pulsé

En Wifi, le réseau est souvent mal ou pas régulé. Il y a alors souvent plus d’expositions qu’avec un réseau 3G compte tenu de cette mauvaise régulation, mais aussi de sa fréquence (2400 MHz) qui est assez élevée. Il est alors préférable de limiter ce mode de connexion.

Blog
Comment installer des antennes internes correctement

L’installation de systèmes de répéteurs mobiles comporte plusieurs étapes décisives, telles que...

7 raisons pour lesquelles vous ne devriez jamais acheter un amplificateur de signal mobile chinois

Ne pas avoir de signal sur votre téléphone portable est frustrant, surtout...

Dissiper les mythes du téléphone mobile

Depuis que les téléphones portables font partie de la vie quotidienne, certains...

Stella Doradus - balancing the signal from several operators diagram
Amplificateurs de signal mobile - Conseils d'installation pour équilibrer le signal de plusieurs opérateurs

Lors de l’installation d’un système de répéteur mobile, il est important de...